Les Muses

Les Muses ont revêtu une importance considérable dans la pensée antique. On les trouve déjà chez Homère. Elles apparaissent au début du poème d'Hésiode intitulé la Théogonie, afin d'engager le poète lui-même à chanter les dieux:

Et voici qu'un jour elles ont appris un beau chant à Hésiode alors qu'il paissait ses agneaux au pied de l'Hélicon divin.
Elles commencèrent en me parlant ainsi, les divines Muses de l'Olympe, filles de Zeus qui tient l'égide:
"Bergers qui demeurez aux champs, honte du genre humain, qui n'êtes que des ventres! nous savons dire bien des mensonges, tout semblables à la réalité; mais nous savons aussi, quand nous le voulons, proclamer des vérités."
Ainsi parlèrent les filles véridiques du grand Zeus, tout en m'offrant, en guise de sceptre, un rameau magnifique, cueilli aux branches d'un laurier touffu. Puis elles m'inspirèrent un chant aux accents divins pour que je célèbre ce qui sera et ce qui fut. Elles m'invitèrent à honorer d'un hymne les Bienheureux à jamais vivants et à les célébrer, elles-mêmes, au début et à la fin de chacun de mes chants.

(Trad. Claude Terreaux, 1995)

Les Muses sont liées assez tôt à l'inspiration poétique, elle-même cousine de l'inspiration divinatoire. Il n'est donc pas étonnant qu'au fur et à mesure du développement des genres littéraires à travers le temps, ces derniers soient attribués à l'une des Muses. Le tableau de correspondances varie d'un auteur à l'autre. Nous en donnons la version la plus courante:

Calliope

poésie épique

Clio

histoire

Polhymnie

pantomime

Euterpe

flûte

Terpsichore

poésie légère et danse

Erato

lyrique chorale

Melpomène

tragédie

Thalie

comédie

Uranie

astronomie

Les Muses ont fait l'objet d'un culte dans l'Antiquité. Elles semblaient être à l'origine des divinités des montagnes originaires de la Thessalie. Elles ont été associées au Mt Hélicon, en Béotie, où elles avaient un sanctuaire célèbre, connu sous le nom de Val des Muses, situé non loin du village d'Hésiode, Ascra.

Du point de vue généalogique, les Muses sont issues des amours de Zeus et de Mnémosyne, l'une des Titanes.