- Ne prends pas trop à coeur les moqueries de tes proches,ou tu n’ auras plus goût à la vie. Tu sais , je suis dans la même situation que toi.
Alors , d’un ton apprivoisé , le nain lui répondit :
- C’est la première fois que quelqu’un fait quelque chose pour moi .
Après ce long dialogue , ils décidèrent de comparer leurs problèmes tout en se promenant dans la forêt .Quand celle-ci commença à s’obscurcire , le nain et le géant virent briller des yeux de loups affamés . A ce moment-là , une dizaine de bêtes assoiffées de sang chaud sautèrent sur le géant . Malgré l’ indomptable force de celui-ci, les loups semblaient l’ emporter. Mais grâce à la malice du nain, qui prit deux pierres à feu et les frotta l’ une contre l’ autre, alluma ensuite un feu au bout d’ une branche les féroces bêtes s’ éclipsèrent en deux temps trois mouvements . Alors après s’ être sauvé la vie mutuellement , le nain et le géant décidèrent de devenir compagnons .

Ils se remirent en route, et ils rencontrèrent une vieille dame très grande . Cette vieille femme paraissait gentille mais très modeste : elle était vêtue d’une tunique noire et usagée . La vieille montra au géant une petite maison lui et dit:
- Cette maison est la mienne . Est-elle petite ou grande ?
Et le géant lui répondit pour ne pas la vexer :
- Moyenne , Madame .
- Et moyen tu seras .
- Et toi le nain , suis-je grande ou petite ?
Alors le nain , qui ne voulait pas la vexer , lui dit:
- Moyenne , Madame.
- Et moyen tu seras .
Et la taille des deux compères s’égalisa .
Et à partir de ce jour ils furent acceptés par leur communauté . Alors ils vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours .

 

 peut-être préfères-tu une autre fin ?

autre choix

bestiaire